Tous les blogs

Les héros méconnus

12.03.2019
Les héros méconnus

Les employés d’Adria Mobil sont l’ingrédient secret de la recette d’une entreprise à succès depuis 1965.

Pour faire de bons véhicules de loisirs, vous avez besoin d’un bon design, d’une bonne innovation et de plusieurs autres éléments, mais plus que tout vous avez besoin d’une bonne équipe.

Nous célébrons ici quelques-uns de nos « héros méconnus ».

MIRO BOBNAR, assis sur la droite, est un opérateur sur machine qui travaille à Adria depuis 32 ans. Depuis plus de 20 ans il est à la tête de l’atelier prototype qui comprend actuellement 14 salariés. Miro explique que les principaux défis de son travail, comme principaux obstacles à la préparation de nouveaux prototypes, sont les nouvelles caractéristiques et les contraintes de temps. Auparavant, le plus gros challenge était la préparation des produits dans les temps pour les conférences et le salon de Düsseldorf. Depuis ces dernières années, la préparation du prototype a lieu tout au long de l’année, afin que le travail soit réparti de façon plus égale et à cet égard, moins stressant.
« Avant, il y avait moins de prototypes, 10 à 15 par an, alors que maintenant nous en avons jusqu’à 5 par mois. »

MIHAELA PUREBER OPALK travaille pour Adria depuis 2000. Son poste consiste à souder les bandes LED pour l’éclairage d’ambiance des produits Adria. Elle travaille pour les 4 chaînes de montage depuis 7 ans, avant ça, elle était sur la ligne d’assemblage. Mihaela  est couturière de profession, ce qui l’aide à être performante dans son poste actuel, car ces lumières LED et bandes demandent un haut niveau de précision, sinon les lumières ne fonctionnent pas. Il ne peut y avoir aucune précipitation.
Elle estime qu’ « il est nécessaire d’avoir plus de coopération intergénérationnelle car il est clair que la jeune génération a une vision différente du monde. »

IVANKA BUDETIČ fait partie d’Adria depuis 36 ans ! Elle travaillait avant au préassemblage : fabrication de l’encadrement des portes des caravanes, des portes de penderies, l’assemblage de murs, lit, garnitures de lit, plan de travail et équipement de salle de bain. Elle a été ensuite transférée au département électrique, où son travail consiste à préparer les installations électriques des caravanes.
« J’espère qu’Adria va continuer à opérer avec autant de succès qu’avant, nous avons vécu ensemble de bons moments ainsi que de plus difficiles. »

ŽIGA BRADAČ est relativement nouveau à Adria Mobil, il y travaille depuis 2 ans, mais est déjà une partie importante de la ligne d’assemblage des caravanes, sa principale mission est d’être chef d’équipe d’assemblage. Il effectue aussi des inspections de certaines procédures qui sont effectuées par ses collègues sur la chaîne de montage et le fonctionnement du système de freinage.
« Il est nécessaire d’être concentré à 100%, il y a aucune tolérance aux erreurs car la sécurité et la qualité passent toujours en premier. »

MIHA PODERGAJS, est un charpentier qui a passé la moitié de sa vie à travailler à Adria Mobil (18 ans). Il a une grande expérience, sachant qu’il a déjà travaillé sur la chaîne d’assemblage des caravanes et camping-cars et même sur la production des mobil-homes Adria à l’Adria Dom. Il est actuellement dans le département des petites pièces et il aime beaucoup ce poste « car c’est plus polyvalent que sur la chaîne de montage. »

SUZANA UHAN travaille à Adria Mobil depuis 2004. Elle a commencé dans la production des caravanes, a passé 2 ans sur la chaîne de production des vans, et ensuite a travaillé dans le contrôle qualité des camping-cars puis des Sonic. Aujourd’hui, elle est dans le laboratoire en tant que technicien de laboratoire chimique indépendant. Son travail consiste principalement à faire fonctionner le testeur universel en faisant des tests mécaniques, tel que l’essai de traction, d’extraction par boulons, par points, les essais de pression et de cisaillement, ainsi que les essais de conductivité thermique. Son travail inclut aussi de tester les nouveaux matériels construits dans les produits Adria.
« J’aime tout particulièrement le progrès continu d’Adria, l’amélioration des solutions existantes et la constante recherche de nouveauté avec l’objectif d’une production plus complexe et des produits de haute qualité.

Ces photographies et bien d’autres font parties d’une exposition temporaire à l’usine Adria Mobil et seront partagées sur les réseaux sociaux  d’Adria tout au long de l’année 2019.


Tous les blogs