Précédent
09.07.2019

« Nous faisons à notre manière »

ADRIA CASSE LES CODES GRÂCE À SON DESIGN UNIQUE, SON STYLE ÉLÉGANT ET SA QUALITÉ SUPÉRIEURE.

Le journaliste Andrew Ditton a rencontré deux des principaux acteurs d’Adria : M. Matjaž Grm (Directeur exécutif des ventes et du marketing) et M. Anton Kastrevc (Directeur exécutif de la recherche et du développement).

Dans un monde où les véhicules de loisirs peuvent pratiquement tous se ressembler, le portfolio d’Adria se distingue par son design unique, son style élégant et sa qualité supérieure. Andrew Ditton, journaliste de renom, se rend en Slovénie depuis le Royaume-Uni pour rencontrer deux des principaux acteurs du développement de produits et de l’innovation d’Adria : M. Matjaž Grm (Directeur exécutif pour les produits, les ventes et le marketing) et M. Anton Kastrevc (Directeur exécutif pour la recherche et le développement).

Adria enfreint toutes les règles. Une chose que je n'ai pas encore vraiment compris, c’est que ses produits sont très populaires et que la marque est respectée dans le monde entier, pourtant Adria est tout sauf « grand public ». Peu d’entreprises peuvent rivaliser avec le flair d’Adria pour le design, la qualité et l’innovation.

Comment Adria réussit-elle si bien, année après année ?

Matjaž Grm est un homme qui déborde d’enthousiasme, « perfusé » à l’ADN d’Adria. Il explique : « Dans de nombreux secteurs, les produits, les ventes et le marketing sont tous séparés. « Chez Adria, nous les regroupons tous au sein d’un même département. »

Pourquoi est-ce une bonne chose ?

« En un mot, la communication », poursuit Matjaž. « Adria dispose d’un réseau formidable d’importateurs et de revendeurs, qui entretiennent des relations étroites avec les acheteurs de nos produits. Inclure le « produit » dans notre équipe de vente et du marketing, signifie que nous pouvons nouer des liens avec nos consommateurs, en combinant leurs commentaires et leurs contributions inestimables avec les tendances du marché et de l’innovation. »

Anton Kastrevc, directeur R&D, garde les pieds sur terre. Il s’accorde au fait que la communication et le retour d’informations sont essentiels dans les processus de recherche et de conception. Cependant, l’innovation ne s’arrête pas là.

« Personne n’a demandé une fenêtre panoramique dans un mini-van comme le Twin », commente Anton. « Pourtant, maintenant que nous l’avons ajoutée, le Twin est devenu incroyablement populaire. »

Les idées et innovations comme celle-ci arrivent dans un « incubateur » de quelques jours à quelques années, afin de permettre d’exécuter des tests complets et de faire des recherches approfondies.

Quand ils ne sont pas au siège d’Adria à innover, ou à discuter avec les personnes lors de salons commerciaux ou encore dans des réunions de distributeurs, Matjaž et Anton sont tous deux en vacances avec leur famille pour essayer les dernières innovations d’Adria dans le monde réel. « Je prends toujours quelque chose de ‘l’incubateur’ lorsque je suis en vacances pour voir si cela fonctionne », déclare Anton avec un sourire.

Une fois l’innovation lancée, comment Adria la présente-t-elle sur le marché ? Après tout, un revendeur s’engage uniquement dans un produit qu’il va être certain de vendre, mais cette stratégie ne fonctionne que si l’on regarde en arrière. Comment Adria empêche-t-elle la stagnation et permet-elle à l’industrie de progresser?

« Nous devons gagner la confiance de nos revendeurs et de nos clients », commente Matjaž. « Nous gagnons cette confiance en maintenant les valeurs fondamentales d’Adria qui sont la qualité, le design et l’innovation. Si nos revendeurs et nos clients nous font confiance, ils essaieront quelque chose de nouveau. »

« La qualité fait partie de notre culture », reconnaît Anton. « Adria est issue de l’industrie automobile et non de la menuiserie. La qualité est donc dans notre ADN. Nous mesurons continuellement la qualité à chaque étape pour chaque processus. »

« Nous utilisons également notre connaissance des différents marchés à notre avantage », poursuit Anton. « Par exemple, nos produits doivent résister à des températures allant de -40 °C en Scandinavie et à +40 °C en Australie. Cette vaste expérience et cette connaissance approfondie nous permettent de développer des produits très robustes. »

« En plus de cette force et de cette durabilité, il est essentiel pour nous de conserver un espace de vie lumineux, ouvert et accueillant, avec de nombreux facteurs de bien-être qui séduiront un public mondial », déclare Matjaž.

Est-ce que toute cette croissance pourrait être une chose dangereuse ? Adria est-elle en mesure de maintenir ses valeurs fondamentales tout en continuant sa croissance ?

« Nous ne voulons pas laisser les choses devenir trop complexes alors même que l’entreprise continue à se développer. La simplicité et la transparence sont la clé. » affirme Matjaž.

Comment l’entreprise continue-t-elle d’innover ?

« Notre situation géographique ici en Slovénie contribue également à notre culture », poursuit Matjaž. « On dit souvent que nous avons la discipline allemande, la créativité italienne et la flexibilité des Balkans. »

« Nous avons des gens formidables qui travaillent pour nous », déclare Anton. « Chez Adria, il y a une agitation créatrice. C’est implacable. Notre personnel vit, mange, dort et respire Adria.»

Anton Kastrevc & Matjaž Grm

QUE RÉSERVE L’AVENIR ? - NOUS AVONS DEMANDÉ À MATJAŽ ET À ANTON CE QUE LE FUTUR POURRAIT RÉSERVER POUR LE SECTEUR DU VÉHICULE DE LOISIRS. ILS ONT IDENTIFIÉ DEUX TENDANCES MAJEURES PARMI PLUSIEURS AFFECTANT L’INDUSTRIE.

Matjaž Grm: « Les tendances en matière de numérisation dans l’industrie automobile et dans la vie quotidienne sont les principaux moteurs du changement. Avec notre nouvelle application Adria MACH, vous pouvez contrôler votre Sonic, votre Alpina ou votre nouvelle Astella depuis votre téléphone ou votre tablette. Vraiment pratique et facile, elle vous aide également à planifier vos voyages et les possibilités futures sont infinies. »

Anton Kastrevc: « Tous les acteurs du secteur des véhicules de loisirs surveillent les constructeurs automobiles et planifient des scénarios pour déterminer ce qui va arriver aux motorisations de tous les véhicules, la source d’énergie, et quand ces changements vont se produire. Adria en fait parti, et non pas aujourd'hui mais dans un avenir à moyen terme, nous verrons de nouvelles possibilités passionnantes dans ce domaine. »